Les animaux à la maison, d'hier et d'aujourd'hui

 

 

 

 

Mon regretté Bounty, celui sans qui peut-être que l'histoire des coons n'aurait jamais commencé, mon compagnon pendant 16 ans et demi, mon grand amour de chat.

Il nous a quitté le 31 octobre 2012; il me manque encore et toujours...

Abyss, notre gougout, recueilli à 8 mois car une collègue était allergique,

alias la motte de beurre sur pattes ou ronchon, car très gentil avec les humains, beaucoup moins avec les autres animaux;

un très bon baromètre aussi car il vit dehors et quand il veut rentrer, attention, une tempête ou un coup de froid s'annonce !

Mis au régime depuis le printemps 2015, il devient maigre me dit ma fille...hum pas vraiment...et pas plus aimable avec ses congénères !

Notre petit amour nous a malheureusement quitté à l'aube de ses 17 ans en ce dernier mois de juillet 2022.

Encore un gros chagrin et une page qui se tourne malgré nous...

Elvira, ma beauté arabe; elle vivait à un petit kilomètre de la maison ;la photo date un peu mais je l'adore !

née en 1992, elle a été en son temps, vice championne du Languedoc d'endurance et a tenu longtemps ses 10 à 15 kms tous les dimanches, mais à son rythme !

La petite fille qui la tient ici a bien grandi et la montait aussi .

Elvira nous a quitté le 15 mars 2019 me causant un chagrin immense; elle allait avoir 27 ans et l'on se connaissait depuis plus de 20 ans; elle restera le cheval de ma vie et l'unique...

Hermès, arrivé en juin 2012, le premier chien de la maison, petite boule de poils plein d'amour pour tout le monde. 

Hiona, adorable petite chatte, notre premier maine coon, décédée avant ses 8 mois...

Je lui devais un hommage, c'est un peu le début de notre histoire et elle a su en quelques mois nous donner l'amour des coons.

...au grand désespoir d'Hermès, son grand copain.

Mais Hermès avait d'autres amis, dont ma jument Elvira, qui le portait quand ses petites pattes étaient fatiguées de courir !

C'est aussi le 3ième motard de la maison, avec environ 14.000 kms par an sur la Diversion 900 cm3 de son maître...non, de son papa !!!

Hermès nous a quitté cet affreux été 2016 aussi, une semaine avant Nellig, suite  à un abominable concours de circonstances; il reste gravé dans nos coeurs comme un chien-chien exceptionnel et nous

manque énormément...

Une autre petite merveille est venue combler ce grand vide, Moksha du Vent Levant, une petite chienne terrier tibétain; elle suit déjà son papa ...

un autre sexe, une autre couleur, une autre race, pour ne pas mettre la barre trop haut à ce petit être innocent et pour commencer une nouvelle histoire...